Dans les workflow, les webhook sont très importants.

Ils vont vous permettre de connecter votre chatbot à tous les applications que vous utilisez déjà.

Nous avons déjà construit un certains nombre d’actions cependant, pour certaines API, vous serez obligé de passer par le webhook.

Voici un aperçu de l’ensemble des paramètres que vous pouvez ajuster en fonction de votre API:

  • Les filtres vous permettent de faire de déclencher des actions différentes en fonction de la mémoire que l’on possède sur l’utilisateur.
  • URL du weebhook: Url que nous allons utiliser pour faire la requête. Vous pouvez ajouter des paramètres dynamique avec ce format {{username}}
  • Type: Type de la requête
  • Paramètres de l’url: Paramètres qui seront ajoutés à l’url sous la forme de query string (?first_name=John&last_name=Doe).
    PS: Nous ajoutons de base 4 paramètres (respondentID, source, appID et lastResponse) vous pouvez les supprimer en ajoutant un paramètres vz-params: none
  • Les headers se personnalise exactement de la même manières que les paramètres d’url

Dans le cas de requête PATCH, POST ou PUT vous pouvez également ajouter un body dans la requête:

Vous avez ensuite plusieurs options

  • Sauvegarder la réponse dans les attributes:

Cela vous permet de récupérer la valeur renvoyée par l’api et de l’intégrer dans la mémoire de l’utilisateur. Vous pourrez ensuite l’utiliser dans la conversation ou dans les actions suivantes des workflows.

Dans un premier temps, il faut coller la valeur de la réponse de base du serveur. Par exemple pour cette api https://jsonplaceholder.typicode.com/users/1 Nous allons coller le json

{
"id": 1,
"name": "Leanne Graham",
"username": "Bret",
"email": "Sincere@april.biz",
"address": {
"street": "Kulas Light",
"suite": "Apt. 556",
"city": "Gwenborough",
"zipcode": "92998-3874",
"geo": {
"lat": "-37.3159",
"lng": "81.1496"
}
},
"phone": "1-770-736-8031 x56442",
"website": "hildegard.org",
"company": {
"name": "Romaguera-Crona",
"catchPhrase": "Multi-layered client-server neural-net",
"bs": "harness real-time e-markets"
}
}

Vous pouvez ensuite générer les données de sorties en cliquant sur le bouton.

Vous aurez alors tous les champs disponible qui vont s’afficher en dessous du bouton.; Vous pouvez maintenant changer la valeur de droite qui sera le nom de la variable sous laquelle l’information sera sauvegardé dans la mémoire de l’utilisateur.

Vous pouvez utiliser des notation json (comme address.street dans l’exemple ci dessous) ou décider de stocker tout le champs address dans la variable adresse. Dans ce cas, nous garderons la structure interne du json address

Bonus: Dans le cas de liste, nous forçons la mémoire dans un paramètre de tag avec l’écriture tag.valeur. Vous pouvez la modifier mais vérifiez cependant de toujours avoir le mot clés tag. sinon vous ne pourrez pas récupérer la liste dans les conversation ou les actions suivantes.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Comments are closed.